منتدى طلاب جامعة خنشلة

منتدى مفتوح لجميع الطلاب والأساتذة . بحوث و دروس .كل ما يحتاجه الطلبة عامة ، و طلبة جامعة خنشلة خاصة منتدى الطلبة الجزائريين و العرب
 
الرئيسيةاليوميةس .و .جبحـثالأعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 LE DEROULEMENT DE LA REPONSE IMMUNITAIRE.

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Admin
Admin
avatar

عدد المساهمات : 177
تاريخ التسجيل : 23/07/2014

مُساهمةموضوع: LE DEROULEMENT DE LA REPONSE IMMUNITAIRE.   السبت أغسطس 16, 2014 6:51 pm

LE DEROULEMENT DE LA REPONSE IMMUNITAIRE.





Lors
de la réaction, il y a intervention de cellules immunitaires. Ces
cellules produisent des effecteurs dont le rôle est de détruire
l'antigène (Ag) par un mécanisme qui doit être très spécifique :
destruction des éléments étrangers mais pas cellules de l’individu.

On a 2 types de réaction :


réaction à médiation humorale (produit des anticorps ->Ac)
Réaction à médiation cellulaire (cellules tueuses : lymphocytes cytotoxiques)



Il y a des interactions entre ces deux réactions.

I\ La capture et la présentation de l’Ag



A\ La capture (ou captation).



C’est
la première étape. L'Ag pénètre et des monocytes (s’ils sont dans le
sang) ou des macrophages (s’ils sont dans les tissus) vont le capturer.
Ces cellules sont présentes partout et surtout près des lieux de
pénétration de l'Ag (muqueuses et peau). On trouve aussi des cellules
dendritiques qui peuvent capturer l'Ag. Les plus importantes de cette
catégorie sont les cellules de Langerhans situées sous la peau.

La capacité de ces cellules est la phagocytose (avale l'Ag).

Le macrophage reconnaît l'Ag de manière non-spécifique.

B\ La présentation.



L'antigène
(bactérie, virus,...) est composé entre autres de protéines,
association d'acides aminés (AA). Au cours de la destruction, les
protéines seront coupées. On trouvera alors des peptides de 9 AA. Les
sucres vont aussi êtres coupés. Dans la cellule phagocytante, des
éléments sont capables de fixer des peptides de 9 AA. Cette molécule
migrera vers la membrane pour présenter le peptide à l'extérieur. C'est
le CMH (Complexe Majeur d'Histocompatibilité).



Le CMH II est très spécifique du système immunitaire. Ce sont des cellules présentatrices de l'antigène (CPAg).

Une CPAg est soit :

• monocyte

• macrophage

• cellule dendritique

II\ Reconnaissance.

Le
peptide est reconnu de manière spécifique par les lymphocytes T. Ils
possèdent un récepteur qui peut reconnaître un peptide porté par le CMH.
Les lymphocytes B produiront ensuite des Ac mais en reconnaissant l'Ag
directement à l'état soluble. Les LT et LB peuvent communiquer grâce à
des cytokines.



III\ Les acteurs de la réponse immunitaire spécifique.

A\ Les lymphocytes T.

Morphologiquement
LB et LC sont quasiment identiques, ce sont des cellules avec un gros
noyau. Ils peuvent reconnaître spécifiquement l'Ag grâce à un récepteur à
Ag.

Ces
cellules vont être sélectionnées à leur naissance (celles reconnaissant
le soi seront détruites). Lors d'une infection, on observe un phénomène
d'expansion des cellules spécifiques à l'Ag (prolifération).



Les LT proviennent du thymus (au-dessus du cœur).

Ceux-ci peuvent être de deux types :

• T auxiliaires (Taux., Th) qui vont reconnaître l'Ag puis produire des cytokines pour aider les autres cellules à fonctionner.

• T cytotoxiques (Tc) : cellules tueuses qui jouent surtout un rôle quand infection par un virus

Les 2 familles portent le TCR. Ce récepteur ne reconnaît que l'Ag dégradé : un peptide associé au CMH.

Quand il le reconnaît :

• Th -> CMH II/peptide

• Tc -> CMH I/peptide

B\ Les lymphocytes B



Ils possèdent aussi un récepteur : le BCR. C'est un anticorps de membrane. Les Anticorps sont des Immunoglobulines (Ig).



Ils
sont spécifiques mais reconnaissent l'Ag sous forme soluble. Ils
changent alors de forme et se mettent à exprimer des récepteurs aux
cytokines. Quand les cytokines arrivent, ils se mettent à proliférer.

Ils
subissent alors une différenciation et deviennent des plasmocytes. Ils
se mettront alors à libérer des Ac qui vont participer à la destruction
de l'Ag.



C\ Les cytokines.

C'est une famille de molécules. On les appelle :


Interleukines quand elles permettent une interaction entre deux cellules
Lymphokines quand elles sont produites par un lymphocyte
Interférons
TNF (Tumor Necrosis Factor)



Les
lymphocytes, les macrophages,... les produisent mais aussi certaines
cellules comme les cellules du placenta. Elles agissent sur les cellules
du système immunitaire mais aussi sur d'autres cellules.


Interleukine 1 (IL1) : elle est produite par les macrophages. Elle va agir au niveau des LTh mais aussi des LB.
IL2
et IFN alpha (interféron) (=type1<-Th1) : sont produites par un LTh
une fois qu'il a reconnu le peptide associé au CMH. L'IL1 permet
l'augmentation de cette production. Elles permettent d'activer la
prolifération des LTh et active les LTc.
IL4,
5,6,10,13 (type2<-Th2) : activent les LB. Elles ont un rôle dans
l'expansion clonale et la différenciation. Elles sont produites par les
LTh.




Le rôle essentiel des cytokines est de stimuler l'activité des cellules.



Quand il n'y a plus d'Ag, tout s'arrête mais il reste des LT ou LB mémoire qui permettront une réaction plus rapide
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://etudekhenchela.moontada.net
 
LE DEROULEMENT DE LA REPONSE IMMUNITAIRE.
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى طلاب جامعة خنشلة :: جامعة عباس لغرور خنشلة :: كلية علوم الطبيعة والحياة- science de la nature-
انتقل الى: